Aller le contenu

Créer son site web – leçon 1 : Les bases

De nos jours, tout se passe sur le net. Ceux qui ne l’ont pas encore compris ne voient pas la réalité en face où espèrent naïvement qu’on peut continuer à vivre sa vie tranquille sans se soucier de comment maîtriser la technologie qui prends de plus en plus de place dans nos vies. Et dans cette optique, quand on est une société, indépendant ou PME, la place qu’on prend sur le net, son image et son référencement sont cruciaux. C’est vrai qu’un croque-mort bien établi depuis des années a moins besoin du net qu’une jeune PME innovante, mais j’estime que tout le monde devrait connaître les outils gratuits mis a disposition des sociétés pour optimiser son message en ligne. J’ai donc décide de lancer une petite série d’articles visant à expliquer comment créer un petit site web.

Tout commence par un nom de domaine pointé vers un hébergement où mettre les fichiers du site web. J’ai déjà couvert ces aspects dans un précédent article que je t’invites à lire si e n’est pas déjà fait. Tout au long du cours je vais prendre créer un site d’exemple : it-cats.be. Je sais pas trop ce que je vais y mettre mais on verra bien :). Aujourd’hui on va parler des fichiers HTML et autres à mettre sur le serveur. Il y a plein de façons de se procurer ces fichiers.

Tu peux contacter une agence web qui va fabriquer ton site et te fournir les fichiers, c’est une solution qui à l’avantage d’avoir un site fait sur mesure, mais le défaut d’être cher et qu’il faut repasser a la caisse si on veut changer quelque chose.

Tu peux les fabriquer soi-même, ça à l’avantage de te lancer dans un voyage initiatique épique dans les méandres de la technologie de l’information (en tout cas c’est comme ca que je le vis) tellement il y a des milliers d’aspects a prendre en compte pour avoir un site mis à jour, sécurisé, visité et monitoré, bien référencé, etc… Le défaut c’est que ce voyage est sans fin et même en y consacrant énormément de temps, tu n’arriveras à un résultat certes admirable mais pas professionnel.

Puis tu peux utiliser des CMS (Content Management System). C’est un ensemble de pages HTML, PHP, Javascript et autres qui composent un application web que tu peux mettre sur ton serveur. Cette application web est composé de deux sites ; le site public et un site « back-office » qui permet d’administrer le site public via une interface plus ou moins bien faite en fonction du CMS choisi. C’est-à-dire que l’application va générer du code dans les pages qui sont en son sein (sur ton serveur) en fonction de tes actions dans le site back-office.
Cette solutions à de nombreux avantages :

  • pas besoin de connaître de code,
  • le « squellette » du site est propre et pro (des centaines d’ingénieurs bossent dessus)
  • c’est très souvent gratuit avec options payantes
  • beaucoup sont open-source et bénéficient d’une communauté de développeurs qui fabriquent des modules dans tous les sens
  • C’est totalement pré-configuré et optimisé pour le référencement et tous les services web telles que Google Analytics, Facebook Connect, Twitter, Adwords, Adsense, etc…
  • C’est facile de customiser, adapter, ajouter du contenu etc…

Et quelues défauts majeurs :

  • On est limité dans le « squelette » de l’application
  • Souvent quand tu tombes sur un chouette plugin qui fait exactement ce qu’on veut il est payant naturellement, c’est jamais très cher (10-50-90$) mais en s’additionnant ça peut devenir un petit budget.
  • Tout n’es pas possible même en payant, exemple un « vrai » webshop comme Pixmania ou Amazon ne pourra jamais être fait avec un CMS.

Si il s’agit de faire un site d’entreprise avec quelques pages (une pour se présenter, nos produits, nous contacter, une vidéo etc…) l’utilisation d’un CMS est la meilleure solution. Quand je vois que certains sociétés sillonnent le pays en démarchant des petits commerces pour leur vendre des sites pourris, sur lesquels on sait rien changer et qui sont invisibles sur internet pour quelques milliers d’euros, je trouve cela du banditisme. Enfin tu me diras, ils ont trouvé un créneau, ils l’exploitent… Bref, on s’en fout, ce genre de société n’as pas d’avenir. Je citerais un réplique culte juste pour le fun : tu tromperas mille personne une fois mais tu ne tromperas pas mille fois une personne. Si tu ne vois pas le film, commente et je te recommande un film que tout le monde se doit d’avoir vu 😉.

Comme je l’ai dit il y a plein de CMS. Je dirais que avant de choisir un CMS il faut se demander : que dois faire mon site? Il y a des CMS qui sont faits pour faire un « blog » comme WordPress, d’autres sont dirigés Webshop comme Magento ou Shopify, d’autres sont plus pour faire un « one page website » comme Wix, etc… Il y a plusieurs paroisses, quand je parle de CMS pour blog je dis WordPress mais certains vont te dire Drupal, Drupal, Drupal, parce-qu’ils estiment que WordPress c’est ceci c’est cela mais en gros tout les CMS très connus sont très bien conçus, ont des fonctions infinies grâce à la communauté de développeurs et donc il suffit d’en choisir un qui correspond à tes besoins et que sais utiliser.

Au cas où tu ne l’aurais pas compris, moi j’aime bien Worpress 😊. Je connais très bien son interface et je le trouve facile a administrer. J’y ai trouvé toutes les fonctions que j’ai besoin pur mes différents sites (brieucadam.com, doctor-pc.be, leblogdebrieuc.com + d’autres pour des amis ou clients). Quand ce n’est pas mon site, je le mets en place et forme a l’utilisation de wordpress. Plutôt que de donner un poisson a manger, j’apprends a pêcher. Et cette série d’articles va t’apprendre à pêcher gratuitement, à ton rythme, bien au chaud depuis chez toi. C’est ça l’ère d’internet, des millions de contenus gratuits, une communauté impliquée et qui partage ses connaissances sans rien demander en retour. Je trouve ça très beau, alors n’hésite pas, viens, je t’emmène surfer!

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *