Aller le contenu

Créer son site web – leçon 3 : Configurer la Base de données SQL

Toujours chez OVH, on a la possibilité de créer et administrer des bases de données SQL. Une base de données est un genre de super tableau Excel, avec plein de tables qui sont composées des colonnes et rangées. Pour ce faire, tu vas dans ton interface ovh, tu sélectionne ton hébergement dans le breadcrumb de gauche et tu clique sur l’onglet « base de données ». La tu crée ta base de données et tu lui donne un mot de passe. En utilisateur est automatiquement crée ayant tous les droits sur la base de données. Le principe est que la base données à un utilisateur « admin », qui a tous les « droits » (c’est-à-dire lire, écrire, renommer, créer et supprimer) et si tu en as besoin tu peux créer des utilisateurs avec des droits limités, mais pour WordPress (une base de données très simple), tu n’en as pas besoin. Une fois la base données (qu’on appelle désormais DB pour Data Base) créée tu dois noter quelques informations : le nom de ta DB, le nom de son utilisateur admin automatiquement généré, son mot de passe et l’adresse de la DB. Tu peux trouver ces informations ici :

OVH - DB

On a maintenant tout les éléments en main pour configurer le site WordPress qu’on a upload en FTP dans le précédent article. Pour ce faire on va à l’URL du nom de domaine choisi. Et la normalement magie magie, une interface WordPress apparait qui sert à te guider dans la configuration. Tu peux aussi passer cette étape et aller modifier directement le fichier wp-config-sample.php comme expliqué ici. Tu entres d’abord les infos de ta DB. Le champ « préfixe des tables » sert à insérer un préfixe pour les tables qui concernent ce site. Une très bonne idée qua eu Worpress car cela permet de connecter plusieurs WordPress à une même base de données proprement sans les confondre. Souvent les formules d’hébergement de base comprennent 3-5 sites mais une seule DB de 128-512Mb, ce qui est largement suffisant pour 5 WordPress différents, ce qui sera fort utile quand on voudra traduire le site et faire une version Française, Anglaise, etc… Mets donc la les initiales de ton site.

Configuration WordPress
Ensuite tu dois donner quelques infos sur le site que tu veux créer, un email, un nom d’utilisateur, un mot de passe et choisir si tu permets ou pas l’indexation. Les infos du site peuvent être changées par la suite et servent uniquement à pré-remplir les champs dans ton WP-Admin. le nom d’utilisateur, son mail associé et son mot de passe sont très importants car ils te permettront d’accéder à ton WP-Admin. Prends donc bien note de ces informations!

Config DB WordPress
L’indexation est le fait d’autoriser les « robots » des moteurs de recherches comme Google à regarder ce qu’il y a sur ton site de façon à l’inclure dans les résultats des recherches de leurs utilisateurs. Quand tu fais une recherche sur Google, les résultats affichés sont le résultat de l’analyse que Google a fait du World Wide Web et il te montre ce que lui considère comme pertinent. Et vu que c’est souvent très pertinent, Google est devenu le leader incontesté du moteur de recherche. Cela veut dire aussi que si ton site n’est pas correctement construit pour être indexé, Google ne le verra même pas et donc aucune chance d’apparaitre sur Google. Un gros avantage de WordPress, il permet de choisir en cochant un case si on veut cela ou pas. Cette case peut être cochée par la suite si tu le désires. Mais si le site à vocation à être visité par d’autres personnes que toi, je conseille de l’indexer. On peut fermer un WordPress, c’est-à-dire faire qu’uniquement les personnes disposant d’un nom d’utilisateur et mot de passe puissent s’y connecter et voir le contenu du site public. Mais si tu choisis de ne pas l’indexer quand il taperons le nom de ton site ils ne le trouverons pas, ils seront obligés de mettre directement le bon URL.

En cliquant sur « suivant » la configuration est terminée. C’était rapide et facile non? Tu peux maintenant aller sur ton nouveau site. Le site public est accessible via l’URL et la partie d’administration, WP-Admin, à l’URL www.lenomdetonsite.tonextesion/wp-admin. La tu dois te connecter pour y accéder. Sinon n’importe qui peut modifier ton site. Attention! Si tu remplis l’email dans le champ « nom d’utilisateur » ou « username » en fonction de la langue de l’interface, cela ne marchera pas même avec le bon mot de passe. Si tu as oublié ton nom de passe ou username u peux le récupérer vite l’adresse email associée au username.

Et Voilà! Dans la prochaine leçon on verra les débuts dans l’interface WP-Admin. Entre-temps n’hésite pas à chipoter un peu, c’est en chipotant que j’ai tout appris.

 

Un commentaire

  1. […] Maintenant que Wordpress est installé, on va pouvoir le paramétrer. Pour ce faire, il faut se connecter au site « back-office » WP-Admin. Celui-ci se trouve à l’adresse http://www.it-cats.be/wp-admin pour le site http://www.it-cats.be. Il suffit donc de rajouter « /wp-admin » à la fin de l’adresse d’un site wordpress pour accéder à l’espace qui permet de gérer le site. Sur cette page il faut entrer un identifiant et un mot de passe. Celui-ci avait été défini dans l’article « Créer son site web – leçon 3 : Configurer la Base de données SQL« . […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *