Aller le contenu

Le rangement, j’adore ça!

Si il y a bien une chose que j’aime bien faire qui n’est pas commune, c’est ranger. J’aime bien organiser mes affaires et que tout ait une place mûrement réfléchie (et respectée). Je dirais même plus ; trop de désordre génère en moi une forme de stress.

J’en parles souvent avec ma maman qui se plaint parfois de vivre dans le désordre par manque de temps pour ranger. Tout d’abord je tiens à rassurer le lecteur, mes parents ne vivent pas dans une porcherie. Ensuite je pense que ce n’est pas une question de temps mais plutôt une philosophie de vie.

En effet j’essaie toujours de me débarrasser du superflu. A ce niveau là, il y a une pensée piège dont nous avons tous déjà été victime : « gardons-le, on sait jamais, ça pourra sûrement nous servir plus tard… » C’est un piège car même si cette hypothétique situation arrive, il faut encore qu’on se rappelle qu’on détient l’objet convoité et qu’on se rappelles où il se trouve. A mon avis, c’est uniquement possible si à tout moment on a un inventaire mental de ses possessions. Inventaire dont tout le monde perd le fil à un moment où un autre au fur et mesure des acquisitions.

Alors comment je fait pour me débarrasser du superflu? C’est très simple ; je regarde ce que j’ai et je trie en 2 piles. Les choses que je suis censé utiliser de manière quotidienne ou hebdomadaire (vêtements, papeterie,…) et les choses que je suis censé utiliser que quelques fois par an (lecteur de carte d’identité, tente de camping,…). Ensuite je sépare chaque pile en fonction de leur dernière utilisation. Il y a peu de chances que je remette un pantalon que je n’ai plus mis depuis 2 ans, donc poubelle. J’utilise le mot « poubelle » pour dire que je vais me débarrasser d’un objet mais, bien évidemment, il ne termine souvent pas à la poubelle. Les vêtements, je les donnes à ma femme de ménage ou au petit riens par exemple. Pour les vêtements il y a quand même une nuance ; ne jette pas des vêtements d’hiver en août que tu n’as pas mis depuis 3 mois. Simple question de bon sens.

Au final je me retrouve avec 4 piles :

  1. Les objets quotidiens que j’utilise.
  2. Les objets quotidiens que je n’ai plus utilisé depuis longtemps.
  3. Les objets à utilisation exceptionnelle que j’utilise de manière exceptionnelle.
  4. Les objets à utilisation exceptionnelle qui pourrissent dans mes armoires.

La pile numéro 1, c’est facile, je peux directement la remettre en place, j’utilise ces objets donc je dois les garder. La pile numéro 2 est également très facile à traiter ; tout est à jeter. Ne t’inquiéte pas de jeter le pull qui est trop grand ou trop petit, il sera toujours trop grand ou trop petit. Et si un jour il sera mettable, il sera démodé. Dans cet exercice, il faut faire preuve de pragmatisme.

C’est pour les piles 3 et 4 que ça se corse. Car idéalement il faut les ré-fusionner/repartir en groupes thématiques. Je donne un exemple : je vais retrouver ma tente dans le groupe 3, et une lampe de camping (faite pour être accrochée à l’intérieur d’une tente) dans le groupe 4. Je n’ai pas envie de me séparer de ma lampe car je sais que je pourrais l’utiliser quand j’utilise ma tente mais je ne pense pas à la prendre. La solution est d’avoir un grand bac labellisé « camping » où je met tout mon matériel de camping. De cette façon quand j’aurais besoin de ma tente, je verrais les autres objets que je pourrais utiliser lors de mon escapade. Bien entendu, je n’hésite pas à me débarrasser d’un maximum de choses qui sont cassées, que je n’utilise plus ou que j’ai en double.

J’aimerais terminer cet article en soulignant que je suis quelqu’un qui croit en l’écologie. Je ne suis pas en train de dire qu’il faut jeter, jeter, jeter et tout incinérer. J’essaie de promouvoir ma philosophie de vie qui revient à essayer de ne pas s’encombrer de bazar en tout genre, et si il y a du bazar, j’essaie de m’en débarrasser de manière écolo, soit en donnant, soit en recyclant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *