Aller le contenu

Migration Hivernale

Salut salut, aujourd’hui ça va être un article un peu technique, je vais parler de mon hébergement. Pour faire un site il faut 2 choses : un nom de domaine (www.leblogdebrieuc.com) et un hébergement (c’est-à-dire un serveur ou espace web dans le cloud où tu mets les fichiers HMTL et autres qui composent le site et vers lequel le domaine « pointe », on appelle cela le pointage DNS, Domain Name Server).

Il existe un multitude d’hébergeurs dont les plus connus (en Belgique) sont : One, Amazon, OVH, Skynet (mes grands amis Proximus), etc… Souvent les hébergeurs proposent aussi bien des noms de domaines que des hébergements et il y a des packs (un domaine + un hébergement) qui commencent dans les 30-40€/an. Tu pourras trouver ceci sous la rubrique « hébergements mutualisés ». Un hébergement mutualisé est un espace web que tu partages avec d’autres personnes sur un serveur. C’est la solution de base de l’hébergement web.

Quand j’ai commencé mon blog je me suis un hébergement comme cela chez OVH, puis petit à petit, j’y ai accroché plusieurs sites, jusqu’a ce que j’arrive à la limite de ce qui était possible. J’ai donc décidé de me prendre un hébergement de type professionnel (avec un base de données privée, illimitée, je m’expliquerais après). Une fois les deux hébergement en place côte-à-côte, j’ai contacté OVH pour leur demander des conseils pour effectuer une migration fluide et sans « down-time » (du temps où le site n’est pas en ligne).

ovh site non installé.jpg

Un hébergemnt, est toujours rattaché à un nom de domaine principal. C’est-à-dire que si tu peux faire pointer plusieurs noms de domaines sur le même hébergement et donc héberger plusieurs sites (plusieurs paquets de pages HTML et autres) mais le nom de domaine principal de l’hébergement restera celui choisi au début. Ici en l’occurence mon hébergement mutualisé avait leblogdebrieuc.com comme nom de domaine principal et mon hébergement Pro c’est doctor-pc.be.

Je prends un exemple : le domaine brieucadam.com était connecté à l’hébergement leblogdebrieuc.com. Pour le migrer, c’est facile, on copie tout les fichiers du serveur, on les prépare dans un joli dossier sur l’autre serveur, puis on change le pointage DNS. Les modifications DNS mettent toujours 4 à 24h à s’effectuer (voir plus si c’est entre deux hébergeurs différents qui n’ont pas l’habitude de bosser entre-eux). Car en gros il faut qu’un hébergeur envoie sur le net le signal que le nom de domaine n’est plus associé à lui et que l’autre le reprenne cela peut mettre du temps. Mais si les fichiers sont des deux côtés, dès que le switch se fait, le site lit simplement les fichiers sur le nouveau serveur, résultat : 0 down-time.

Pour un hébergement mutualisé, c’est plus compliqué, car pour dissocier le nom de domaine principal de son hébergement, il faut supprimer l’hébergement. Pas de stress pour les fichiers, on va les chercher avant de supprimer l’hébergement, on les place de l’autre côte mais on ne peut modifier le pointage DNS que quand l’hébergement est détache et donc on à théoriquement 4 à 24h de down-time si on est au taquet et qu’on recharge en permanence sa page d’administration d’hébergements de façon à modifier le pointage dès que la suppression de l’hébergement est effectuée (ce qui prends aussi un certain délai).

Voila, mon blog à été hors ligne quelques jours vu que j’ai géré cela en mode « test » en prenant bien mon temps pour tout bien comprendre, mais maintenant je peux ajouter « migrer un hébergement mutualisé » à ma liste de choses que je sais faire.

 

Un commentaire

  1. […] vers un hébergement où mettre les fichiers du site web. (J’ai déjà couvert ces aspects dans un précédent article que je t’invites à lire si e n’est pas déjà fait). Aujourd’hui on va parler des fichiers HTML et autres à mettre sur le serveur. Il y a plein de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *